The Driller Killer – Le premier homme dans l’histoire

The Driller Killer – Le premier homme dans l’histoire

Dans un article sur King of New York, Nicole Brenez estime à juste titre qu’« il ne s’agit pas de dire que le film puise sa structure figurative dans Hegel : il est sûr en revanche qu’il la retrouve » , énonçant ainsi un parti pris méthodologique fertile en termes d’interprétation. J’entends montrer à partir de The Driller Killer que la conception dialectique hégélienne de l’histoire comme accomplissement de l’Esprit est utile à la compréhension des schèmes figuratifs ferrariens, essentiellement à travers l’analyse du rapport entre les différents moteurs de l’histoire.