astuces à savoir sur l’entretien d’une VMC double flux

Trucs et astuces à savoir sur l’entretien d’une VMC double flux

L’entretien de la VMC est nécessaire pour contrôler son efficacité. La VMC est un système de ventilation efficace et durable. En effet, il peut perdurer jusqu’à 10 ans. Toutefois, un entretien régulier et particulier est nécessaire pour favoriser cette durée.

Si elle est mal entretenue, non seulement son état peut se dégrader rapidement, mais la qualité d’air sera également compromise. De ce fait, il est important de connaître et d’appliquer certaines astuces pour son entretien.

Les outils nécessaires pour l’entretien d’une VMC

La meilleure façon d’entretenir une VMC est de faire appel à un professionnel. Toutefois, avec quelques notions, il est possible de le faire soi-même. Pour ce faire, il y a des matériels à utiliser, obligatoirement, pour cet entretien.

Avant d’y procéder, il est nécessaire de prévoir des habits de protection. Ensuite, il faut se munir d’un tournevis, d’une brosse, d’un détergent et d’un chiffon. Vous pouvez également utiliser de l’eau et du savon pour certaines parties. Vous pouvez consulter le site « entretien d une vmc double flux ».

La fréquence du nettoyage de la VMC

Pour assurer le parfait entretien de votre VMC, il est nécessaire de le faire régulièrement. En effet, en ce qui est des bouches d’aérations, il faut le nettoyer une fois tous les 3 à 6 mois. De cette façon, la VMC sera bien contrôlée et pourra être efficace le plus longtemps possible.

Pour le moteur et les gaines, il est important de vérifier leur fonctionnement et les nettoyer une fois par an. Il est pendant ce nettoyage que sont vérifiées l’état de la VMC ainsi que son installation.

fréquence du nettoyage de la VMC

Le nettoyage des bouchées d’aération

Si vous disposez d’une VMC datant des dernières années, il est plus facile de l’entretenir. En effet, il suffit de les démonter à l’aide d’un tournevis ou vous pouvez tout simplement les déclipser. Toutefois, avant de procéder à cela, assurez-vous que votre VMC est hors tension.

Pour nettoyer l’entrée d’air, vous pouvez simplement utiliser un aspirateur. Pour les bouches d’extraction, vous pouvez utiliser des brosses avec de l’eau et du savon. Ceci fait, il faut les laisser sécher.

Le nettoyage du moteur et des filtres

Pour nettoyer le moteur, vous pouvez aspirer la poussière et les saletés. Vous aurez également besoin de procéder au nettoyage des filtres. Ceux-ci conditionnent l’efficacité du moteur. Ainsi, il est important de les nettoyer à l’aide d’une brosse, de l’eau et du savon.

Ce nettoyage de filtre doit être fait une fois tous les 3 à 6 mois. À la différence du moteur, qui peut être nettoyé une fois tous les ans.

La nécessité de faire appel à un professionnel

La VMC est un appareil fragile et nécessite une connaissance préalable en électrique. De ce fait, il est important de faire appel à un professionnel.

Il pourra également constater l’état de la VMC et vérifier si celui-ci nécessite un certain remplacement. Aussi, il n’est assuré un nettoyage en profondeur et sans risques qu’avec l’aide d’un professionnel.