vacances en Grèce à Santorin

Quelques informations à savoir à propos de Santorin

Santorin est une île grecque située en mer Égée, et aussi appelée Théra ou Thira. Santorin comprend quatre îles, auxquelles on donne parfois son nom (archipel et Santorin). Ainsi, c’est donc l’île la plus grande et la plus peuplée d’un petit archipel volcanique. Cette île et celles de Thirassia et Aspronissi sont les vestiges d’une ancienne île partiellement détruite vers 1600 avant JC au cours de l’éruption minoenne. Avec ses villages blancs aux coupoles bleues perchés au sommet des falaises, ses panoramas sur les autres îles et ses sites archéologiques, Santorin constitue l’un des principaux lieux touristiques de la Grèce. On retrouve aussi dans la ville antique de Théra et d’Akrotiri des ruines minoennes.

La position géographique de Santorin

Santorin se trouve dans le sud de la mer Égée, plus précisément à 186 kilomètres au Sud-est du cap Sounion (Attique) et à 113 kilomètres au nord-ouest d’Héraklion en Crète, dans l’est de l’archipel de Santorin. Elle a la forme d’un croissant ouvert vers l’ouest et un profil dissymétrique. Généralement bas, son littoral occidental est constitué de falaises et l’altitude décroît progressivement vers la côte orientale.

Pour le milieu naturel

Sur cette île quasi désertique qui n’a que très peu de réserves et aucune source naturelle, l’eau douce est précieuse. Jusqu’au XIXᵉ siècle, les habitants récupéraient dans des citernes l’eau de pluie tombée sur les toits. Actuellement, l’eau est devenue potable, car une usine de dessalement d’eau de mer produit l’essentiel de l’eau courante. Cependant, la sécheresse du sol recouvert d’une épaisse couche de cendre et son acidité ne permettent que peu de cultures (agrumes, fourrage, vignes).

Vous pouvez trouver des articles similaires en cliquant sur cette page.

L’économie de l’île Santorin

Santorin abrite une variété spécifique et très ancienne de vigne, l’Assyrtiko, au rendement très faible (10 à 20 pourcent du rendement de la vigne française ou californienne), mais naturellement très résistante au phylloxéra. Les pieds sont plus espacés que partout ailleurs à cause de dessèchement du sol. Leur principale source en eau est celle de la rosée et la brume d’origine marine et pousse même ce dernier sans aucun tuteur. Les grappes pendent au centre à l’abri du vent et les branches sont seulement disposées en anneau spiralé. Liée à la nature du sol, elle donne un vin recherché très sec, à l’acidité prononcée, l’Assyrtiko aux arômes citronnés, ainsi qu’un vin doux, le Vinsanto. En décembre 2013, la tomate cerise de Santorin a obtenu de l’Union européenne une appellation d’origine protégée.

En l’année 1986, pour préserver les sols et l’environnement naturel fragile de l’île, l’exploitation de la mine de pierre ponce qui était auparavant exportée, a été suspendue. L’archipel de Santorin et son île principale sont accessibles par des navires de tous gabarits. Santorin est devenue la ville la plus touristique en Grèce. En 2007, seul le port d’Athinios, où accostent la majorité des visiteurs, permet le débarquement de véhicules. Pour information, le navire de croisière Sea Diamond a coulé à une grande profondeur dans la caldeira. Son épave constitue depuis un risque permanent de pollution.

Pour en savoir plus sur cette fameuse île de Santorin, pourquoi ne pas y passer vos prochaines vacances en Grèce ? Vous aurez l’occasion de voir cette merveille de la nature de vos propres yeux et vivre une expérience unique de dépaysement totale.